La jeunesse doit retrouver son côté ludique